Education
Données

Pourquoi les enfants d’immigrés réussissent mieux à l’école que les autres

En apparence, les jeunes d’origine immigrée réussissent moins bien que les autres à l’école. Mais si l’on tient compte de leur milieu social, c’est tout l’inverse...


Les filles meilleures élèves que les garçons ?

Les filles ont de meilleurs résultats scolaires en français que les garçons, et sont plus présentes à l’université. Toutefois, les garçons réussissent mieux en mathématiques et sont beaucoup plus nombreux dans les filières les plus prestigieuses.


Le niveau de diplôme dans les quartiers en difficulté

6 % des habitants des Zones urbaines sensibles ont un diplôme universitaire supérieur contre 16 % de la population qui réside hors de ces territoires.


Les enfants d’origine étrangère peinent à trouver un emploi

77 % des jeunes occupent un emploi en moyenne trois ans après la fin de leurs études, mais c’est le cas de 66 % des enfants dont les deux parents sont nés à l’étranger.


L’origine sociale des étudiants

Les enfants de cadres supérieurs constituent près de la moitié des élèves dans les filières les plus sélectives, alors que leurs parents ne représentent que 16 % des emplois.


Les élèves d’origine étrangère : le poids des difficultés sociales

Les enfants d’étrangers ou d’immigrés réussissent moins bien à l’école. Surtout du fait de leurs origines sociales.


Filles et garçons dans l’enseignement supérieur : des parcours différenciés

Seulement un quart des diplômés des écoles d’ingénieurs sont des femmes. En revanche, elles représentent 70 % des étudiants en lettres et sciences humaines.


Ce site existe grâce au soutien de l'Union européenne