Dans la même rubrique
Mesurer
- Mobilité sociale : les enfants d’immigrés font aussi bien que les autres

- Difficile accès au logement des maghrébins

- Un quart des immigrés et enfants d’immigrés déclare avoir été victime de discriminations

- Les représentants syndicaux sont moins bien payés

- Habiter une ville mal réputée et accès à l’emploi

- Les discriminations raciales moins fortes au stade de l’entretien d’embauche ?

- Le contrôle au faciès mesuré

- Les discriminations liées au handicap et à la santé

- Explication des écarts de salaire des descendants d’immigrés en 2006

- Baromètre des perceptions des discriminations au travail

La représentation des minorités à la télévision



envoyer l'article par mail

A la télévision française, 1 locuteur sur 10 seulement est non-blanc. Le handicap, quant à lui, est quasiment absent des écrans...


La télévision n’est que très peu représentative de la diversité de la société française. Les catégories socioprofessionnelles (CSP) supérieures sont surreprésentées par rapport aux autres, les femmes sont moins souvent présentes que les hommes, tandis que les non-blancs sont cantonnés à des rôles subalternes. Enfin, les personnes handicapées n’apparaissent quasiment pas sur le petit écran.

Alors que les personnes appartenant à la CSP supérieure, comprenant cadres, professeurs, ou encore artisans, sont minoritaires dans la société française, elles sont très fortement présentes à la télévision (59 % des individus dans l’ensemble des programmes). A l’inverse, seulement 27 % des personnes apparaissant à l’écran sont inactives (étudiants, retraités, chômeurs, etc.), alors qu’elles sont estimées à 55 % au sein de la société française.

Des inégalités existent également entre les hommes et les femmes. Malgré la parité des sexes au sein de la population française, 40 % des intervenants présents à la télévision sont des femmes. Hors publicité, cette proportion est même estimée à 35 %.

Selon cette même enquête, seulement 1 locuteur sur 10 est non-blanc. De plus, les personnes vues comme non-blanches sont cantonnées aux rôles plus secondaires. Ce constat cache pourtant une réalité bien pire : c’est essentiellement grâce aux contenus étrangers (fiction américaine et actualités internationales) et à la musique qu’une plus nette diversité des origines ethniques apparaît à l’antenne.

Part des individus apparaissant la tlvision selon leur origine ethnique
Unité : %
Proportion la tlvision
Blancs89
Noirs5
Arabes2
Asiatiques2
Autres2

Source : CSA - Baromtre de la diversit en tlvision

Enfin, les personnes handicapées sont quasiment inexistantes sur le petit écran. La part des personnes handicapées, par rapport à l’ensemble des personnes qui apparaissent, est de 0,2 % seulement.

Ces données sont issues du Baromètre de la diversité en télévision produit par le Conseil supérieur de l’audiovisuel. Le CSA a observé la semaine du 8 au 14 juin 2009. Les chaînes concernées sont les suivantes : TF1, France 2, France 3, France 4, France 5, M6, Canal+, W9, BFM TV, NRJ 12, I Télé, Gulli, Virgin 17, TMC, Direct 8 et NT1.

Retrouvez l’intégralité du Baromètre de la diversité en télévision produit par le CSA, Vague 1, Septembre 2009, en cliquant sur le lien ci-dessous.

PDF - 717 ko
Baromètre de la diversité en télévision

Ce site existe grâce au soutien de l'Union européenne