Dans la même rubrique
Mesurer
- Mobilité sociale : les enfants d’immigrés font aussi bien que les autres

- Difficile accès au logement des maghrébins

- Un quart des immigrés et enfants d’immigrés déclare avoir été victime de discriminations

- Les représentants syndicaux sont moins bien payés

- Habiter une ville mal réputée et accès à l’emploi

- Les discriminations raciales moins fortes au stade de l’entretien d’embauche ?

- Le contrôle au faciès mesuré

- Les discriminations liées au handicap et à la santé

- Explication des écarts de salaire des descendants d’immigrés en 2006

- Baromètre des perceptions des discriminations au travail

Davantage de chômage pour les jeunes d’origine maghrébine



envoyer l'article par mail

En 1999, à diplômes équivalents, les jeunes hommes descendant d’Algériens ont 93 % plus de risques d’être au chômage que les autres hommes nés de Français.


En 1999, les hommes âgés de 23-29 ans ont un risque de chômage supplémentaire s’ils ont un parent né au Maghreb, même avec un diplôme équivalent, une taille de fratrie, une situation familiale et une origine sociale identiques. Les hommes fils d’Algériens sont les plus défavorisés. Leur taux de chômage s’accroît de 93 % tandis que les enfants de Tunisiens et de Marocains ont une probabilité d’être au chômage supérieure de moitié à celle des enfants de Français.

Pour les jeunes femmes en revanche, l’étude trouve moins de différences de traitement à caractéristiques équivalentes. Ceci pourrait s’expliquer par le retrait du marché du travail de celles qui ont le moins de chance de trouver un emploi.

Probabilit supplmentaire dtre au chmage par rapport aux enfants de Franais de naissance ge, diplme, taille de la fratrie, catgorie sociale gales.
Unité : %
Hommes
Femmes
Fils de Franais de naissance : rfrence00
tranger+ 52+ 29
Au moins un parent immigr tunisien+ 53-
Au moins un parent immigr marocain+ 51+ 26
Au moins un parent immigr algrien+ 93+ 38
Au moins un parent immigr dAfrique sub-saharienne-+ 80
Habite en zone urbaine sensible (ZUS)+ 36+ 27

Source : Prsomptions de discrimination lencontre des enfants dimmigr(s) africain(s), Migrations Socit n 105-106.

Ce travail précurseur a exploité les données de l’échantillon démographique permanent de l’INSEE en 1999 qui regroupait 13 189 hommes actifs de 26-29 ans et 15 481 femmes actives de 24-29 ans, d’origine maghrébine ou fils de parents français de naissance.

Retrouvez l’intégralité de l’étude de Jean-Luc Richard Présomptions de discrimination à l’encontre des enfants d’immigré(s) africain(s), Migrations Société n° 105-106, mai – août 2006, en cliquant sur le lien ci-dessous.

PDF - 241.4 ko
Présomptions de discrimination à l’encontre des enfants d’immigré(s) africain(s)

Ce site existe grâce au soutien de l'Union européenne