Dans la même rubrique
Origine
- Revenus et pauvreté des immigrés

- Le niveau de diplôme dans les quartiers en difficulté

- 5,3 millions d’emplois demeurent fermés aux étrangers non européens

- Les Tsiganes, « éternels étrangers de l’intérieur » ? entretien avec Christophe Robert

Revenus et pauvreté des immigrés



envoyer l'article par mail

Les ménages non-immigrés ont un revenu supérieur de 28 % en moyenne à celui des ménages immigrés.


Les revenus

En moyenne, les ménages non-immigrés perçoivent des revenus (par personne prestations sociales comprises) supérieurs de 28 % à ceux des ménages immigrés : 1 901 euros en moyenne par mois et pour les premiers, contre 1 485 euros pour les seconds.

Ces écarts varient également selon le pays d’origine. Les immigrés dont les parents sont originaires d’un pays d’Afrique ont un niveau de vie mensuel moyen de 1 330 euros contre 1 879 euros pour ceux originaires d’un pays d’Europe. Le revenu moyen des descendants directs d’immigrés est plus élevé (1 631 euros) que celui des immigrés (1 485), mais reste inférieur au revenu mensuel moyen d’ensemble qui est de 1 842 euros.

Les immigrés touchent des salaires plus faibles que les non-immigrés, du fait des types d’emplois occupés, des secteurs d’activité, et de niveaux de qualifications moindres. Les immigrés qui n’ont pas la nationalité française sont aussi interdits d’emploi dans toute une partie de la fonction publique. Enfin, les discriminations jouent, mais de façon marginale en matière de salaires : à caractéristiques équivalentes, les immigrés ne sont pas moins payés que les autres, selon une étude de l’Insee.

Niveau de vie selon l'origine
Unité : euros
Niveau de vie mensuel moyen
Personnes vivant au sein d'un mnage immigr1 349
- Personne de rfrence ne en Afrique1 183
- Personne de rfrence ne en Europe1 695
- Personne de rfrence ne dans un autre pays ou apatride1 292
Personnes vivant au sein d'un mnage non immigr2 012
Ensemble1 939
France mtropolitaine, personnes vivant dans un mnage dont le revenu dclar est positif ou nul et dont la personne de rfrence n'est pas tudiante.
Source : Insee - Donnes 2012 Observatoire des ingalits

La pauvreté

13 % de l’ensemble des ménages sont considérés comme pauvres au seuil de 60 % du revenu médian, ce taux s’élève à 28,5 % pour les ménages immigrés, soit plus du double. Pour les descendants d’immigrés originaires d’un pays d’Afrique, le taux est de 33,5 %, contre 10,4 % pour les descendants d’immigrés originaires d’un pays d’Europe.

La population d’immigrés, de descendants d’immigrés et de Français de parents français n’est pas comparable du point de vue de l’âge, de la situation familiale, des qualifications, etc. Si l’on compare des populations semblables ("toutes choses égales par ailleurs"), alors les descendants d’immigrés européens sont plutôt moins souvent pauvres que les Français nés de parents français. En revanche, pour les descendants d’immigrés originaires d’un pays d’Afrique, il persiste un écart supérieur à 10 points chez les moins de 25 ans. Pour eux, la probabilité d’être pauvre est de 17,8 % contre 6,7 % pour les descendants de parents français. Cette situation peut s’expliquer par l’absence de réseau pour s’intégrer dans la vie professionnelle, une moins bonne maîtrise de la langue, les emplois interdits aux étrangers ou par les discriminations. A partir de 35 ans, l’écart se réduit nettement.

La pauvret selon l'origine
Unité : %
Taux de pauvret au seuil 60 % du revenu mdian
Personnes vivant au sein d'un mnage immigr38,1
- Personne de rfrence ne en Afrique43,2
- Personne de rfrence ne en Europe23,6
- Personne de rfrence ne dans un autre pays ou apatride45,1
Personnes vivant au sein d'un mnage non immigr11,0
Ensemble13,9
France mtropolitaine, mnages dont le revenu dclar au fisc est positif ou nul et dont la personne de rfrence n'est pas tudiante.
Source : Insee - Donnes 2012 - Observatoire des ingalits,

Pour en savoir plus :

- 5,3 millions d’emplois demeurent fermés aux étrangers non européens

- Le taux de chômage selon la nationalité

- Le niveau de vie des descendants d’immigrés, Revenus et patrimoine des ménages, Insee référence, 2011.

Ce site existe grâce au soutien de l'Union européenne